De Auckland a Christchurch, un merveilleux road trip

Publié le par Sac à dos

Hi everybody,

Les iles chaudes des Fiji sont deja bien loin alors que mes tongues au pied, j arpente les rues froides de Auckland a la recherche de ma premiere auberge de jeunesse et de mon premier dortoir neo zelandais.

La ville est plutot paisible et les gens vraiment accueillants. En fin d apres midi, on se rechauffe dans les pubs a discuter au comptoir la pinte de biere a la main.

Je restais ainsi dans la plus grande ville du pays, une bonne journee, le temps d eplucher mon guide de voyage et la carte du pays avant de partir au volant de ma voiture japonaise louee 27 dollars la journee, explorer les contrees de l est de l ile du nord.

L auto radio a bord me renvoyait la musique de mon Ipod, et c est au son des Rita Mitsouko que je decouvris pour la premiere fois les cotes paisibles de la peninsule de Coromandel.

Je passai une nuit a Thames, un village fantome ou tout - hors mis la superette - est ferme apres 5 heures du soir.
L idee d une viree dans les coins paumes du pays me fascina d autant plus.

Le depart fut matinal. La route sinueuse bordant les falaises cotieres offre a ses usagers un panorama colore du bleu agite de la mer et du vert paisible des collines, lieu ideal pour les moutons en paturage.


L arrivee a l escale suivante fut assez tardive. Rotorua est la ville du souffre. L odeur de souffre omnipresente dans les rues de la ville, s incrustera dans vos fibres textiles avant meme que vous ayez eu le temps de vous trouver un abri pour la nuit. Rotorua est situee dans une caldeira de plus de 15 kms de diametre et offre ainsi a ses habitants de delicieux bains chauds ou spa.

Le temps n etait pas vraiment "estival" ;-), il se mit a pleuvoir toute la journee le lendemain de mon arrivee, ce qui mit a l eau mes plans de decouverte mais me donna un argument solide pour me prelasser quelques heures dans le spa que mes hotes offraient gratuitement a leurs invites.

Je rencontrai ainsi dans l eau chaude quelques allemands sympatiques - ils sont partout ces allemands - et une charmante anglaise.

Le soir meme, je sortais decouvrir la culture des Maori a travers une interpretation theatrale qu une petite troupe locale presentait a son public. Cette soiree - commerciale il faut l avouer, m a permis de deguster les mets locaux cuisines a la methode des Maori, methode que l on appelle Hangi.

Le lendemain, j emmenais la petite troupe du spa pour une matinee au Wai-O-Tapu, une region thermale a la lande coloree du jaune du souffre, du vert des sels ferreux, du marron de l alun et de l orange de l antimoine.

A quelques minutes de ce site, aide de son assistant qui l alimente de morceaux de savon, le Geyser Lady Knox presente quotidennement vers 10H15, son unique jet de la journee.

Je salua mes compagnons avant de reprendre la route vers le sud. Taupo fut mon escale le temps d un dejeuner. Attable sur une terrasse de restaurant face au lac de Taupo, je maudissais les nuages qui couvraient les monts du parc national de Tongariro situe derriere l autre rive.

Le temps n etait definitivement pas ideale a la randonnee. Je changeai alors mes plans et partis sur la cote ouest avant de m arreter a Wellington, la capitale du pays. Windy Welli est comme son surnom l indique tres venteux.

Cette ville a l avantage de posseder un superbe musee gratuit qui offre a ses visiteurs la possibilite de se renseigner sur la culture des Maori et sur l histoire du pays.
Elle est surtout le lieu de depart des ferry pour l ile du sud.

C est donc ainsi que je pus rejoindre la ville de Picton. La traversee fut animee par quelques dauphins et une baleine qui nous accompagnerent a l entree du parc maritime de Marlborough.

Avant de poser mes sacs a l auberge de jeunesse de Westport, je partis courir le long de la cote ouest en bordure des falaises que les vagues agressaient sans menagement.



Il n y a rien a faire a Westport, cependant la route en direction de Greymouth en bordure de cote est tres belle et rappelle quelque part ma chere terre bretonne ou encore les cotes irlandaises au sud de Galway.




L etape suivante fut l exploration une journee entiere du glacier de Franz Josef. Les glaciers neo zelandais Fox et Franz Josef sont les seuls au monde avec le fameux Perito Morino argentin a descendre en dessous de 250 m d altitude.
Les glaciers Franz Josef et Fox sont entoures d une chaine montagneuse de plus de 3000 m dominee par le mont Cook, le plus haut sommet du pays - 3754 m.

La journee de balade fut excellente et le soir la douche TRES chaude TRES appreciee.

Je salua le glacier Fox le lendemain apres une petite balade le long de la riviere puis me dirigeai vers la ville de Wanaka.
 

A 8h30 tous les matins, une navette vous emmene pour 45 dollars a la station de ski de Treble Cone.

Le chauffeur est un ancien moniteur de ski francais installe a Wanaka depuis 17 ans.

Selon lui, si tu sais skier a Treble Cone, tu peux skier n importe ou dans le monde.

Enivre par son ode a la station, je m engouffrais alors dans les criques et autres versants qu offraient ce spot.

Je passai deux jours a skier et a m eclater au maximum. Deux chutes apres les acrobaties effectuees, c est plutot un bon score.

 

La station offre l avantage de skier dans de la tres bonne poudreuse. Il existe trois couleurs de piste : vert pour debutant, bleu pour avance et noire pour expert. Il y a 10% de pistes vertes, 45% de bleues et 45% de noires.

EXTRA.

Quelques jours plus tard je me retrouvais sur la route magnifique de Cordrona qui rejoint Wanaka a Queenstown.
A droite il y a des montagnes et des lacs, et a gauche ? eh bien des montagnes et puis des lacs. Mais en face me direz vous qu y a t il? Je dirais que cela ressemble a derriere, des montagnes et enfin des lacs.

Le paysage est grandiose.





Arrowtown a quelques kilometres de Queenstown vaut le detour. C est une jolie petite ville coloniale qui permet de se replacer dans le temps des premiers habitants, y compris les mineurs chinois victimes d une forte discrimination raciale.



Queenstown rassemble la jeunesse anglophone en majorite en mal de sensations fortes et de fetes arrosees a la biere. C est le paradis des marchands d activites extremes et des barmen.


Et pourtant, je ne m y suis pas plu, trop jeune, vraiment trop jeune.
Je me suis revu une biere a la main, a ma premiere fete de la musique a Rennes alors que j entamais ... mon lycee. Le moral etait moyen ce jour la, mes bonnes discussions intelligentes - je l espere - avec mes proches me manquaient.
 
Je me suis tout de suite dirige vers Glenorchy afin de reprendre de l energie. La route pour atteindre ce hameau de quietude est magnifique le long du lac de Wakatipu. Quelques jolies courtes balades sont possibles aux alentours.





Le lendemain, devant repasser a Queenstown, je me decidai de gravir la colline qui surplombe le coin puis de decouvrir les bords du lac.



La route vers le sud se poursuivait avec plus de serenite. Te Anau fut tres agreable, les gens rencontres plus interessants.



Depuis 14 jours la route vers le Fjord nomme Milford sound etait fermee. Par chance, le jour de mon arrivee a Te Anau, seule ville avant le fjord, la route etait a nouveau ouverte. Je decidai alors de reserver une journee en kayak dans le fjord. Oui, c est l hiver je sais mais le plan kayak m enchantait totalement. Le lendemain, fin pret a 8h30 en face de mon auberge, j attendais le shuttle. Helas, mille fois helas, la route etait a nouveau fermee et la journee en kayak fut annulee.

Mais, a 11 heures, elle fut a nouveau ouverte et sans plus attendre, j enfourchai ma monture japonaise et entrepris de galoper vers le fjord illico presto.

Gifles par le vent, les arbres bordant l asphalte se delestaient de leur perles de pluie qui venaient s ecraser inutiles sur le pare brise de ma Nissan pourrie.

 

J activais alors le balayage de mes essuies glaces, et c est au son melodieux d everloving de Moby que je m engouffrais alors dans ce tunnel de vegetation boisee.

Au sortir du tunnel, une beaute naturelle m aveugla. Des dizaines de chutes d eau carressaient les parois vertigineuses des montagnes alors coiffees d une epaisse masse nuageuse. Et j m engouffrais ainsi en bordure de ces rocs imposants qui s etendent jusqu a la mer de Tasmanie.

Je finis ma decouverte du lieu en bateau accompagne par quelques dauphins qui s amusaient a froler la proue, parfois sur leur dos, parfois sur leur cote.

 

Et puis, apres avoir salue les phoques avachies sur leurs rochers, je retournais vers Te Anau finir cette tres belle journee avec mes compagnons d auberge YHA.

 

 

Le lendemain, je partais vers le sud, toujours plus au sud.

 

 

Apres un detour par Bluff, lieu d embarcation pour l ile de Stewart, je me posais non loin de la route scenique du sud, a Porpoise Bay. J etais le seul invite dans l auberge de jeunesse qui n avait rien mais qui me plu tout de suite par son emplacement en bord de mer.

A partir de 5-6 heures le soir, les manchots aux yeux jaunes - yellow-eyes pinguins - sortent de l eau pour passer la nuit dans les plantes marines qui longent la plage rocheuse. Le spectacle est fascinant.

 

 

L ete, il est possible de voir les dauphins Hector dans la baie jouxtant cette derniere.

 

La route du lendemain vers l est fut tres agreable et c est a Dundein que j entrepris de me poser apres une longue balade sur la peninsule d Otago.

 

Sur victory beach, un joli lion de mer s etait endormi sur le sable alors que quelques metres plus loin des pingouins commencaient a sortir de l eau pour la nuit.

 

 

Je logeais a nouveau au YHA entre les murs d une vieille mais charmante batisse qu un piano mal accorde faisait vibrer. Agreable soiree.

 

Le lendemain, j entrepris de rejoindre Christchurch pour la nuit. Sur la route je m arretai a Oamaru.

En grande forme, le sourire aux levres, je m engageais sur le chemin cotier au depart du sommet de la colline, point de vue ideale sur la ville. Inspire par le lieu, je restais contempler les vagues carressant les galets qui se laissaient emportes emettant un son similaire a celui d un lance de billes.




La derniere escale neo zelandaise fut Christchurch. Cette ville est plutot agreable, le centre est assez charmant mais une journee est largement suffisant.

Il est tres facile de voyager en nouvelle zelande, il y a partout des auberges de jeunesse et les prix sont entre 25 et 30 dollars en general.

La suite, c est une semaine sur l ile de Paques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Nouvelle Zélande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
J'ai modélisé ton itinéraire nz sur google map. T'as bien dû kiffé !!! Spécialement la partie sud.<br /> Vivement la suite !
Répondre
A
Merci Ben pour ces belles photos, les paysages sont somptueux. Tu m'as donné envie de découvrir ce beau pays!! Continues de nous faire rêver, et profites en bien!
Répondre
A
BRAVO...encore qq bonnes semaines devant toi pour découvrir les beautés de la terre, VEINARD......Fais nous encore rêver avec tes chouettes de photos...Pour faire à petites doses comme toi, nous revenons quand même de l'Ile de la REUNION où ta cousine Marie travaille au CHR de STDENIS comme interne en Neurologie ...elle rentre début Septembre.....c'est une belle île à découvrir avec son fameux volcan .....et de plus nous avons fait une extension à l'ile Maurice...cela fait beaucoup de bien de voyager...ce n'est pas moi qui vais te dire le contraire....BISOUS et profites-en bien .....MICHELLE
Répondre
D
C'est une superbe lecture pour debuter la journee. Tu te frottes a tous les animaux de l'arche de Noe, il te reste a danser avec les loups. Avec une telle experience, as tu pense a te vendre a Nicolas Hulot? Pendant que tu roule avec ta voiture nippone pourie, on est en train d'user ta magnifique Golf. Nous avons penses a toi en buvant le champagne, face aux murs de St Malo pour l'anniversaire de Lucie (y a pas de raison de te provoquer avec tout ce que tu nous envoie, c'est notre revanche) Et bien, nous parons aussi, sans doute fin de semaine, vers cette ile de beaute avec la ferme intention d'essayer la plongee, y a pas de raison....Bises
Répondre
O
Je n'est qu'un seul mot qui me vient en tête : enfoiré :)<br /> <br /> C'est dégueulasse de faire bisquer les copains avec ses superbes photos :)<br /> <br /> Profite bien
Répondre